Le dessin ? Une étape !

Une maman catéchiste nous écrit :

«  Les très nombreux dessins que vous proposez sont un excellent support pour les séances de catéchisme. Comme ils sont en format A4, les enfants de CE2 ont besoin de beaucoup de temps pour les colorier complètement. Depuis quelques séances je les imprime en A5 ; chacun peut ainsi terminer son coloriage, ce qui est beaucoup plus satisfaisant. »

Nous remercions cette maman astucieuse pour son commentaire.

Nous en profitons pour rappeler les vertus pédagogiques du dessin. Le site en propose de très nombreux pour aider à la transmission de la foi. Ils sont un support, un prolongement et un complément de l’enseignement, un peu comme les vitraux de nos cathédrales qui exprimaient par l’image les vérités de la foi.

Les dessins sont donc toujours à expliquer ; un commentaire associé à chacun vous y aide en dégageant les vérités à transmettre et les attitudes d’âme à encourager.

L’enfant, lorsqu’il colorie, est concentré sur ce qu’il fait mais tout à l’écoute des explications que l’on continue à donner sur la signification du dessin qui illustre la séance de catéchisme.

Le dessin, en occupant les mains et donc le corps, libère l’esprit et les facultés intellectuelles permettant une bonne concentration dans le silence et favorisant l’attention.

Les enfants réfléchissent et intériorisent ce qu’ils ont entendu grâce à cette atmosphère paisible entretenue par l’activité de coloriage, ils méditent et s’imprègnent. C’est d’ailleurs souvent un moment où ils posent les questions les plus pertinentes, d’où l’importance pour l’adulte de rester près d’eux durant ce temps précieux.

Ces dessins peuvent ensuite être placés dans le coin-prière familial ou personnel.